Etude : l’éducation populaire et les réseaux sociaux

Il y a 5 ans, quand nous avons créé I love éduc pop, les acteurs de l’éducation populaire, qu’on dit souvent réticents à la communication, étaient peu présents sur les réseaux sociaux. Mais depuis, Facebook et Twitter se sont imposés dans notre quotidien, au point qu’il n’est quasiment plus possible d’allumer la télévision sans que l’on vous propose de réagir en instantané sur Twitter.

A l’occasion de l’anniversaire que nous fêtons, nous avons voulu savoir où en étaient les associations de jeunesse et d’éducation populaires avec les réseaux sociaux : que font-elles des outils que sont Facebook et Twitter ? Quelle est leur audience sur ces réseaux ?

Pour avoir des réponses à ces questions, nous avons décidé de mener une étude, de dresser un panorama de la sphère éducation populaire sur les réseaux sociaux.

Les résultats que nous publions sont un premier aperçu. Ils montrent que beaucoup d’associations de jeunesse et d’éducation populaire sont désormais actives sur les réseaux sociaux, mais que les différences sont importantes, sur la manière de faire comme sur l’audience.

Pour lire les résultats complets, téléchargez notre étude en PDF

infographie educ pop 1infographie top 10 twitter infographie les top 10 facebookInfographie publications

2 réflexions au sujet de « Etude : l’éducation populaire et les réseaux sociaux »

  1. L’Ufcv, association d’éducation populaire, est surprise de ne pas se voir citée dans cette étude. Avec une page facebook « Génération Bafa » qui compte près de 45 000 fans, il me semble que nous aurions dû être dans ce panorama. Voilà qui questionne sur celui-ci et la méthodologie utilisée.

  2. Bonjour,
    Merci pour votre commentaire 🙂

    Effectivement, comme vous le soulignez, notre étude n’est pas parfaite, loin de là. Nous l’assumons sans problème parce que nous nous sommes dit qu’il valait mieux produire quelque-chose d’imparfait sur un sujet inexploré… que rien du tout !

    Nous avons donc cherché les pages dont le nom correspondait à celui de l’association qui l’anime… Et nous n’avions pas connaissance de votre page « Génération Bafa ». Mais vous avez raison, cette page aurait pu (et sans doute dû) faire partie de celles que nous avons étudiées. Nous retravaillerons probablement sur le sujet. Ce n’est donc que partie remise 🙂

    Bien à vous,

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *