Si à 50 ans on n’a pas une Rolex et un badge…

C’est l’été, il est donc normal que le soutien de la semaine soit quelqu’un de bronzé, c’est pourquoi nous avons l’honneur de recevoir l’appui de Jacques Séguéla. Pour lui, c’est un peu l’été toute l’année…

jacquesseguela

Si nous lui avions vraiment demandé de nous soutenir, il n’aurait probablement pas manqué de dire quelque chose comme : « Si à 50 ans on n’a pas une Rolex et un badge, on a quand même râté sa vie ! » On pourrait sans doute préciser que le sourire dents-blanchies n’est pas facultatif lui non plus, mais on préfère se concentrer sur la partie importante de la citation, à savoir que l’éducation populaire empêche de gâcher sa vie. C’est tout ce qu’il retenir pour aujourd’hui. A bientôt les amis !