Valérie Fourneyron : « Notre pays mérite une politique ambitieuse d’éducation populaire »

Valérie_Fourneyron

Valérie Fourneyron, source Wikipedia

A l’occasion des 5 ans d’I love éduc pop, Valérie Fourneyron, ministre des Sports, de la Jeunesse, de l’Éducation populaire et de la Vie associative, a accepté de publier une tribune sur l’éducation populaire sur notre site. La voici :

Lors de la création du ministère des Sports, de la Jeunesse, de l’Éducation populaire et de la Vie associative, nombreux sont ceux qui se sont interrogés sur la présence des termes « éducation populaire ». Certains y ont vu une rupture, une nouveauté ; il ne s’agit en fait que de la restauration d’une continuité historique. L’« Educ’ Pop’ » irrigue par ses innovations passées et son action présente nos vies quotidiennes. A côté de l’école et de la famille, l’éducation populaire est un lieu pour s’émanciper, se construire, bâtir un parcours. L’éducation populaire a toujours été à nos côtés : dans les centres de loisirs, dans les colonies de vacances, dans les Maisons des Jeunes et de la Culture, dans les écoles ou encore les universités populaires. Parfois même, nous faisons de l’éducation populaire sans le savoir. Continuer la lecture

Tu sais que tu fais de l’éduc pop quand…

Parce que l’éduc pop n’est pas à l’abri des clichés, autant en rire. Alors, tu sais que tu fais de l’éduc pop quand…

  • Le gars qui t’a accueilli dans l’association porte la barbe, une chemise à carreaux et des sandales avec des chaussettes. Tous les jours de l’année.
  • Les gens t’appellent par ton prénom et font l’effort de s’en souvenir. Ils te demandent ton avis et en tiennent compte… Au début ça fait bizarre !
  • Tu sais de quoi on parle quand il est question de fédération départementale, coordination, confédération, union locale, comité régional, conseil d’administration…
  • Tu reconnais à chacun la volonté et la capacité de progresser et de se développer, à tous les âges de la vie (d’après Wikipedia).
  • Tu as déjà organisé avec d’autres un camp pour découvrir la nature et s’éclater entre jeunes, qui s’est super bien passé même si vous aviez oublié l’anti-moustique.
  • On t’a déjà laissé mener un projet du début à la fin, en te faisant confiance.
  • Tu as déjà chanté toute une soirée autour d’un feu de camp (et le mec qui jouait de la guitare se faisait draguer par toutes les filles).
  • Tu as participé à des formations animées par d’autres gens comme toi qui voulaient juste transmettre ce qu’ils avaient appris.
  • Tu as débattu pendant deux heures en AG d’une virgule à remplacer par un point (et au final vous n’avez rien changé).
  • Tu penses qu’avoir le droit à l’erreur permet d’apprendre beaucoup plus et beaucoup plus vite (mais punaise des fois ça fait mal !)
  • Tu sais qu’à plusieurs on est plus fort, et qu’en plus on rigole bien !
  • Tu es capable d’animer une réunion, prendre des notes et rédiger son compte-rendu avec le planning qui va bien (les yeux fermés) Continuer la lecture

Etude : l’éducation populaire et les réseaux sociaux

Il y a 5 ans, quand nous avons créé I love éduc pop, les acteurs de l’éducation populaire, qu’on dit souvent réticents à la communication, étaient peu présents sur les réseaux sociaux. Mais depuis, Facebook et Twitter se sont imposés dans notre quotidien, au point qu’il n’est quasiment plus possible d’allumer la télévision sans que l’on vous propose de réagir en instantané sur Twitter.

A l’occasion de l’anniversaire que nous fêtons, nous avons voulu savoir où en étaient les associations de jeunesse et d’éducation populaires avec les réseaux sociaux : que font-elles des outils que sont Facebook et Twitter ? Quelle est leur audience sur ces réseaux ? Continuer la lecture

Si vous avez manqué les 5 dernières années…

Le temps est passé à une vitesse folle. Plein de choses nous sont arrivées. Voici ce que nous retenons.

Au commencement, il y a un logo en forme de badge. Et on l’a fait sur Gimp, un logiciel libre.

Rapidement, c’est devenu un badge, d’abord fabriqué de manière artisanale, puis en série… jusqu’à en faire faire plusieurs centaines d’exemplaires.

Face à la demande d’associations, nous avons envoyé le fichier source à tous ceux qui le demandaient pour faire fabriquer des badges. Ce logo est mis à disposition selon les termes de la licence Creative Commons. Chacun est donc libre de l’utiliser, à condition de ne pas en faire une utilisation commerciale. Continuer la lecture